L’antichambre aux rhizomes emmêlés

Exposition du 26 mars au 12 avril.

ouvert du mardi au vendredi de 14h à 19h.

C’est un espace anachronique, un tiroir sans fond.
C’est un grenier saturé d’objets hétéroclites.
Un salon, confortable, chaleureux, où s’entassent trésors poussiéreux,
fossiles imaginaires, reliques animistes, trouvailles recomposées.
Un laboratoire où se distillent les vestiges de vies oubliées.
Un sanctuaire profane…

Objets abandonnés, fragments égarés, bizarreries rejetées se sont logés
dans des malles précieusement conservées. Devenus trésors, ces
collections secrètes se rencontrent, dialoguent, et esquissent le paysage
intérieur d’un imaginaire partagé.
A la manière d’un cabinet de curiosités, l’antichambre prend vie au travers
de celui qui l’habite.
Un musée à vivre, où toute rêverie peut s’installer.

11038805_1608656039352825_5037455392748456867_o