Joey Molinaro [Black métal expé] & Harsh [Noise compulsive]

[ JOEY MOLINARO ]

Après plus de 700 performances en quatre ans « à tordre et à déformer les esprits dans des villes différentes » (Decibel Magasine), le violoniste grind de black metal improvisé revient à l’Asile 404,

Basé à Pittsburgh, Molinaro « exécute l’esprit du punk hardcore et du folk Des Appalaches » (Foxy Digitalis) avec « des chants qui hantent, comme une voix surnaturelle inimaginable » (Razorcake) et un martèlement de botte torrentiel.

Très souvent ses sets sont dominés par des improvisations libres, faites de sons électroniques, d’orchestrations entièrement acoustiques, de performance, de piano, ou de poésie.

« Le piétinement de Joey Molinaro et son jeu féroce sont inéluctables, » (la Digitale Rusée).

www.joeymolinaro.com
www.joeymolinaro.bandcamp.com

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

[ HARSH ]

(Hervé Boghossian)
Fondé en Janvier 2012 à la galerie Tapis Vert suite à une rencontre au festival 11.11.11.
Basé sur une guitare électrique en feedback (larsen) sans autre effet qu’un booster de signal et la distortion de l’ampli même.
Le nom a été choisi pour son sens (dur ou strident en anglais) qui évoque l’aspect brut rêche du son et sa sonorité même (il n’a aucun lien avec la scène « harsh noise »)
Harsh a tourné en France & Belgique et collaboré notamment avec Erik Minkkinnen (Sister Iodine) & Arnaud Paquotte (Hunting Maelstrom, Le Jour du Seigneur) lors de concerts et a partagé l’affiche avec entre autres Nate Young (Wolf Eyes), Daikiri, La Morte Young…

https://rvbmusiclabel.bandcamp.com/album/harsh-morne-plaine
https://www.youtube.com/watch?v=d9fS3EHRA2A
https://soundcloud.com/harsh_band