Heard Of Bears Invite Alessandro Bosetti

Heard of Bears (Ed Williams / guitare, Vincent Lajü / violoncelle, François Wong / saxophones), formation de musique improvisée à géométrie variable. Leur musique, acoustique, se construit dans la liberté de l’improvisation, la surprise du jeu, l’énergie de la salle. Minimaliste, luxuriant, harmonieux, grinçant, jubilatoire, le jeu ne repose que sur une règle : l’obligation d’écoute de l’autre.
Les musiciens de Heard of Bears sont issus du jazz, du classique, de l’électroacoustique, du rock, et se retrouvent en territoire libre.

Ce soir à l’Asile 404, une soirée du cycle Heard of Bears invite Alessandro Bosetti (voix, électronique).

Son travail est basé sur la musicalité de la voix, du langage et des langues, explore la frontière entre le langage parlé et la musique. Ses compositions abstraites (sur disque, jouées lors de performances en public ou pour des diffusions radiophoniques) mêlent documents sonores et entretiens enregistrés, collages acoustiques et électro-acoustiques, stratégies relationnelles, pratiques instrumentales, explorations vocales et manipulations numériques. Un questionnement de la communication orale, des aléas des processus de traduction, et de l’écoute comme objet culturel, à la frontière entre anthropologie sonore et musique contemporaine.

Bosetti est l’auteur d’une série d’œuvres sonores remarquables, où l’esthétique relationnelle rencontre les méthodes de composition les plus novatrices, et a publié plus d’une dizaine de CD de sa propre musique, sans compter ses innombrables collaborations. Il est depuis 2000 une figure majeure de l’Ars Acustica, et est l’auteur d’un vaste corpus d’œuvres électroacoustiques et de compositions texte-son, notamment pour des institutions telles que WDR Studio Akustische Kunst, la DeutschlandRadio ou encore le GRM, entre autres.

Des pièces comme «Il Fiore della Bocca» (Rossbin / DLR 2005) – une œuvre autour du vocalisme des personnes présentant des déficiences physiques ou mentales – ou encore «African Feedback» – qui questionne la musique expérimentale, travail collaboratif avec les habitants d’un village d’Afrique de l’Ouest (Errant Bodies Press, 2004) ont obtenu une reconnaissance internationale, et comptent désormais parmi les classiques du genre.

Alessandro Bosetti a déjà présenté ses performances pleines de sensibilité en Europe, en Asie et aux Etats-Unis, que ce soit en solo, à la tête de son ensemble Trophies avec Tony Buck et Kenta Nagai, en collaboration avec d’autres performers vocaux tels que Jennifer Walshe et Tomomi Adachi ou encore avec le pianiste Chris Abrahams.

http://www.melgun.net/

Entrée 2 Euro Min + Adhésion Prix Libre