Espace entre : Appel aux artistes

Résidence artistique d’octobre à l’Asile 404
> Résidence : du dimanche 5 au 16 octobre
> Diffusion : du 18 octobre au 01 novembre

Version PDF : Espace – Appel aux artistes

L’Asile 404 vous invite à participer à la première exposition collective de l’année, qui propose une réflexion sur l’espace, dans tout les sens du terme  !

Cette notion laisse une grande marge d’interprétation aux intervenants car elle possède des sens multiples. On peut en effet comprendre la notion d’espace comme, notamment :

  • une étendue indéfinie qui contient tout les objets,
  • toute l’étendue extra-terrestre,
  • un lieu ou un volume occupé (la place que prend le frigo dans la cuisine)
  • une durée, séparant deux moments,
  • un interstice du monde informatique entre deux mots (que l’on crée cependant avec notre main réelle en tapant sur la barre Espace du clavier)

Ce terme désigne aussi tout à la fois les volumes et les interstices entre le volume, les murs et ce qu’ils enserrent, l’aire qui se trouve entre… ainsi que l’habitat, le lieu du réel et de l’irréel.

Il s’agit donc de jouer avec des notions qui s’oppose ou qui sont complémentaires telles que :

  • les volumes et les creux,
  • les tailles et les échelles,
  • le monde réel et le monde numérique (ce dernier influence de manière considérable la perception de l’espace-temps, car désormais nous pouvons communiquer à la vitesse de la lumière avec une personne se trouvant à l’autre bout du monde, le monde qui s’en trouve comme aplati),
  • l’espace de l’image et celui du monde,
  • la carte n’est pas le territoire (titre du livre très intéressant de Alfred Korzybski )
  • la distorsion de l’espace par la création de cloison, le changement de couleur, le jeu d’ombre et de lumière, des bruits particuliers…
    Lorsque nous étions petits, qui n’a pas mis un drap entre deux chaises pour se créer une maison dans la maison ?

Nous vous suggérons d’écouter cet enregistrement de Michel Foucault où il explique son concept d’hétérotopie. Il y parle notamment des enfants qui on la capacité de transformer le lit des parents, tantôt en jungle, tantôt en bateau : ils savent plaquer leur imaginaire directement sur le réel :

Le travail des artistes devra faire prendre conscience des espaces dans lesquels nous sommes pris, qu’il soit matériels ou immatériels comme les frontières ou la proxémie.

La première réunion aura lieu à l’Asile 404 (135 rue d’Aubagne) le jeudi 11 septembre à 19h

Venez avec des idées, des images…

Contactez pour toute question : marine@asile404.org