Échantillons du Moi (qui n’est pas maître en sa maison)

Un jeudi par mois, l’Asile fait de la place pour son propre collectif, le c404. Installations, films, textes et œuvres graphiques rempliront les lieux à partir du 16 mars.

Deux soirées perf / musique sont également prévues :

  • le 16 mars à partir de 20h30
  • le 22 mars dés 19h

Pour ce mois de mars, nous échantillons du Moi, creusons, perçons, coupons, collons, samplons sans peur et sans scrupules les petits replis du Moi, du Ça, du Surmoi, et même du sous-moi ! Détails dans l’habitude, pulsions récurrentes, complaisances personnelles et petites horreurs intimes, singulières et pourtant universelles, intérieures mais qui régissent l’apparente irrationalité du monde.

Le programme, incomplet comme toujours puisqu’on laissera toujours la place aux imprévus, sera néanmoins bientôt disponible sur cette même page.

Mais au fait, le Moi c’est quoi ?

Le Moi, selon Lacan, est une instance du registre imaginaire : il est l’aliénation même. Le sujet se voit dans le Moi, qui n’est qu’un arrêt sur image de la fonction sujet.