Christophe Siébert

Christophe Siébert est un écrivain français né en 1974. En 1998, il fonde le collectif Konsstrukt. Il est publié à partir de 2007 par La Musardine, Gros Textes, le Camion Noir, etc. Il participe également à divers fanzines et revues (Chimères, Banzaï, Squeeze, Freak Wave, Revue Métèque, etc.) et en crée lui-même (notamment L’Angoisse). Il a reçu en 2007 le prix Art-Psy pour son premier roman « J’ai Peur » et il a été sélectionné en 2012 et en 2014 pour le prix de Sade (respectivement pour « Nuit Noire » et « La place du mort »). Depuis de nombreuses années, il présente sur scène ses parutions, sous forme de lectures musicales plus ou moins performées.

Les romans et la poésie de Christophe Siébert sont empreints de réalisme critique, de violence, de gore, d’horreur sociale, de pornographie, de description naturaliste du quotidien, de métaphysique de comptoir, de féminisme et de postmarxisme. Son style évolue entre une écriture blanche inspirée par les fondateurs du roman noir américain (Hammet, Goodis, etc.), et un lyrisme inspiré par les écrivains français de la génération précédant la sienne (Despentes et Ravalec essentiellement). Selon ses propres termes, son travail relève d’un genre bâtard qu’il nomme : série Z existentielle.

  • « La densité narrative y atteint une puissance inouïe, comme un moteur dont on appuierait en permanence sur l’accélérateur. Les derniers chapitres en dégagent une sorte d’énergie en roue libre, incontrôlable. C’est un peu le genre de récit qu’un lecteur normal est obligé d’interrompre de temps à autre, juste histoire de reprendre son souffle. C’est très, mais alors très puissant… »
  • « Je crois que lire d’une traite ce bouquin m’a légèrement perturbée »

(Avis de lecteurs)

Pour mieux connaître le travail de Christophe Siébert, vous pouvez vous rendre sur son site. Vous y trouverez entre autres des textes inédits, une bibliographie et des extraits vidéo de ses lectures : http://konsstrukt.wix.com/christophe-siebert

FB : https://www.facebook.com/konsstrukt