Biototem-Poubelle

Six jours durant, l’asile 404 s’est implanté entre les mûrs de l’Embob’. Carcasses d’électroménager à horizon, nous sommes onze et demi, en état d’Urgence, à nous frotter au chaos de nos trajectoires déshéritées et dispersées, à tenter de sentir la première strate d’un espace commun. Peut-être. C’était ça.
Ce qui demeure de ce qui fut  : l’érection d’un totem biopoubelle, l’occupation d’un salon décadent, l’incandescence d’un toucher, le réveil le plus hardcore qu’a connu la Belle au Bois dormant, la faim des faims des boulimiques, etc…
Ce qui débordera de ce qui n’est plus : c’est avec vous, les cobayes, les complices, les immiscés qu’on le déterrera de l’Embobineuse.

Avec Agathe Paysant, Andrea Hernandez, Antoine Herran, InfraRouge, Klara Esclapez, Manu Morvan, Marine Debilly-Cerisier, Mathias Richard, Nora Neko, Nova dibuffala, Schtarfen beuzé (Thomas Pailharey), Vir Fumanal, et l’Embobineuse : Antoine, Marc, Chloé et surtout Jens !

Du son

Des images

biototem-lowweb

1 - La machine friche de la belle de mai_ 2 - La machine friche de la belle de mai_ 3 - La machine friche de la belle de mai_ 4 - La machine friche de la belle de mai_ 5 - La machine friche de la belle de mai_ 6 - La machine friche de la belle de mai_ 7 - La machine friche de la belle de mai_ 8 - La machine friche de la belle de mai_ 9 - La machine friche de la belle de mai_ 10 - La machine friche de la belle de mai_ 11 - La machine friche de la belle de mai_ 12 - La machine friche de la belle de mai_ 13 - La machine friche de la belle de mai_ 14 - La machine friche de la belle de mai_ 15 - La machine friche de la belle de mai_ 16 - La machine friche de la belle de mai_ 17 - La machine friche de la belle de mai_ 18 - La machine friche de la belle de mai_ 19 - La machine friche de la belle de mai_ 20 - La machine friche de la belle de mai_ 21 - La machine friche de la belle de mai_